Dans A la découverte de nos produits, Accueil

Comment choisir sa calebasse ou pot à maté ?

POT À MATÉ ET BOMBILLA DANS LE RIO DE LA PLATA ET LE CÔNE SUD DE L’AMÉRIQUE LATINE.
Un patrimoine, qui exprime une culture riche et variée.

Il existe une grande variété de pots à maté : en verre, en bois (de palo santo ou d’algarrobo), en céramique, en corne de vachette, en plastique, en silicone, recouverts en cuir, en aluminium, dans des œufs de ñandu (autruche d’Amérique du Sud) en alpaca et même en or et argent.

Il faut savoir que la combinaison de plusieurs de ces matériaux est aussi fréquente, comme le pot à maté en bois avec un bord métallique par exemple.

Calebasse
l'origine du maté; l'Amérique Latine

Le maté en Amérique Latine est un produit consommé par tous.

Le set à maté comme signe de distinction

Comme en Angleterre ou en Chine, la beauté du service à thé (la délicatesse de la porcelaine et de la décoration des accessoires) avait pour fonction d’exprimer le rang social.

Il en était de même au XIX et XX siècle en Argentine avec le service à maté ; qui était également une manière de distinguer les classes sociales.

A cette époque le service à maté en argent était le plus prestigieux. Il était composé de la manière suivante : pot à maté pour boire, bombilla, sucrier, bouilloire + réchaud, et pot à maté (feuilles sèches).

Les orfèvres du Rio de la Plata, mais également au Chili se sont donc spécialisés dans l’art du travail de l’argent avec des belles pièces à maté, un exemple de cette tradition nous la retrouvons chez la famille Pallarols à Buenos Aires.

Les produits naturels étaient plus populaires et accessibles mais également nobles et recyclables, notamment les pots en calebasses, bois et corne. Avec l’industrialisation de la société, les pots en aluminium, en plastique, en silicone et même des pots à usage unique ou jetables ont fait leur apparition (maté listo).

Une large sélection de pots et calebasses à maté sains et naturels

Fabriqués avec de l’algarrobo blanco, prosopis alba et contrôlés par le service argentin sur la commercialisation des bois et essences locales (Flora y Fauna Argentina), nos pots à maté sont conçus à partir de matières naturelles, à savoir de bois ou de la calebasse (courge).
visual_1

Nous avons volontairement choisi de travailler ce type de matières afin que nos pots à maté puissent garder le goût et la mémoire de votre manière de consommer le maté. De plus et par souci écologique, ils sont également à long terme biodégradables.

Le goût reste neutre

Si vous souhaitez que le goût reste neutre, nous vous conseillons de choisir un pot à maté en céramique.
···
En effet, celui-ci à l’avantage de ne pas garder en mémoire votre manière de boire le maté pour la simple et bonne raison que les parois sont étanches. Simple à entretenir et à nettoyer, le pot à maté en céramique sera parfait pour consommer votre maté en toute simplicité.
Gage de leur qualité, les « sommeliers à matés » présents depuis 10 ans en Argentine avec pour mission de déguster et évaluer la qualité du maté, utilisent ce type de pot à maté.

Par ailleurs, nous déconseillons les pots à maté en aluminium et en plastique. Le contact avec de l’eau chaude n’est pas libre de transférer ces matières dans votre infusion. Nous déconseillons également les pots peints qui ne sont pas forcément des peintures alimentaires, dans le doute, il vaut mieux s’abstenir.

Attention également aux pots recouverts du soi-disant « cuir écologique » (qui est en réalité une forme de plastique).

Maté, partage et bons moments

Acheter votre tasse à maté dans un magasin

Pour les matés de calebasse il faut contrôler l’épaisseur de la paroi du maté. Si celle-ci est épaisse, le maté durera plus de temps. On pourra également le nettoyer facilement, pour cela il suffit de gratter l’intérieur avec une petite cuillère.

Au fur et à mesure du temps, la calebasse s’adaptera à votre goût, à votre Yerba maté et à votre mode de consommation.

En Amérique Latine le maté est bu avec ou sans sucre et parfois avec d’autres plantes rajoutées comme la mélisse, la menthe, la verveine etc.

La taille du pot que vous allez choisir dépendra également de votre mode de consommation. Si vous buvez du maté tous les matins au réveil et que vous devez partir de chez vous, nous vous conseillons un petit pot à maté individuel ou « solo » qui suffira largement pour boire 5 à 6 infusions à la suite.

Calebasse à maté dans un marché à Buenos Aires

Si vous consommez le maté avec des amis ou en famille, que vous avez du temps devant vous, (une longue journée de travail assis, un long voyage en voiture ou en train) vous pouvez tout à fait choisir un maté plus grand.

«Curar su mate » ou (Soigner) sa calebasse

Remplir la première fois la calebasse avec de l’eau chaude pendant 20 min, jeter l’eau et gratter les parois avec une cuillère. Certains artisans conseillent de suivre ce traitement pendant 7 jours. Notre artisan, Ricardo Ferreyra, nous conseille de le faire au moins une fois.

Pour le maté en bois, il est conseiller de badigeonner l’intérieur avec une matière grasse comestible comme l’huile végétale, le beurre ou la graisse.

Les mariages gustatifs avec le maté

Le maté se marie bien avec des dégustations de fromages et de chocolats. C’est pour cela qu’il est souvent accompagné des petits biscuits salés.

Retrouvez tous nos conseils pour préparer un bon maté en cliquant ici.

Derniers articles
0

Formulez votre recherche et appuyez sur Entrée