5€ de réduction sur votre 1ère commande avec le code "Welcome" à partir de 20€ d'achats
Accueil » Thé » Thé blanc » Les particularités du thé blanc

Les particularités du thé blanc

Le thé blanc, un thé rare et raffiné

Le thé blanc doit sa caractéristuqye et son nom de couleur au fait d'être un thé très légèrement oxydé. De tous les thés, c'est celui qui est le moins transformé après la cueillette. Celle-ci s'effectue sur une courte période, deux semaines au printemps, et ne concerne que les jeunes pousses du camellia sinensis. Venu de Chine, le thé blanc est encore relativement méconnu en occident mais son succès auprès des gourmets et amateurs avertis comment à faire boule de neige !
Lors de la production traditionnelle, les feuilles de thé sont dispersées et exposées au soleil ou sous de l’air chaud pendant deux heures avant d’être placées dans des séchoirs chauds. Ce procédé confère de la douceur aux feuilles et permet l’évaporation de l’humidité. Après quelques minutes, les feuilles sont placées sur des tables en bambou et sont roulées.
Une fois roulées, les feuilles sont placées dans les séchoirs chauds une seconde fois avant d’être roulées à nouveau. Après une ou deux heures, les feuilles prennent une couleur verte terne et ne subissent plus aucune autre modification. Ensuite, les feuilles sont tamisées, séparées et triées selon leur taille.

Comment préparer votre thé blanc ?

Pour une bonne utilisation et afin de profiter pleinement de sa saveur et de ses qualités, il est conseillé de l’infuser dans une eau entre 65 C° et 75 C°. Généralement on utilisera 1,5 dl d’eau pour 1 cuillère à café de thé blanc et on le laissera infuser 5 minutes.
···
Une Idée de recette pour l’été : Mettez 5 cuillères à soupe de «PAI MU THAN » dans 1 litre d’eau froide, laissez infuser une nuit au réfrigérateur. Et régalez-vous !

Tout ce qu'il faut savoir pour une dégustation agréable

Thé vert, noir, rouge, blanc, fumé, semi-fermenté ou parfumé : tous proviennent d’un seul arbre à feuilles persistantes, le Camellia sinensis (espèce voisine du camélia horticole), aussi appelé théier. Cet arbre pousse sous des climats chauds et humides d’Asie (Chine, Japon, Sri Lanka, Inde…).

Les centaines de variétés de thés qui existent doivent leurs différences aux facteurs environnementaux auxquels l’arbre est soumis : humidité, altitude, température, ensoleillement ou encore nature du sol. Le savoir-faire humain entre aussi en ligne de compte : âge des feuilles à la récolte, période de cueillette, technique de séchage, chauffage, fermentation…
Son nom vient de la couleur argentée du dos des feuilles séchées sans fermentation.
Sa récolte est délicate, elle s’applique aux premières feuilles et aux bourgeons. Lors de l’infusion, les feuilles prennent toute leur verdeur et un parfum légèrement acidulé surgit de la tasse qui ne devient pas amère.
© Copyright 2022  - Tous droits réservés
crossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram