Dans Nos filières de production

Lors de notre visite à la coopérative nous avons participé à la récolte du maté. C’est un métier de spécialiste qui se déroule sous un soleil limpide et avec beaucoup d’humidité dans l’air.

Le maté est cueilli à partir du mois de mars. On réalise une récolte principale par an.  La coupe est faite sur les nouvelles branches (40 cm approximativement) : on récolte donc les feuilles et les nouvelles pousses. On dépose les branches dans des tissus que l’on empile jusqu’à former des tas de 50kg qui seront transportés par camion aux séchoirs de proximité.

La récolte est aussi le moment idéal pour tailler l’arbre et lui donner une forme qui facilitera la récolte à venir ; cette opération consiste à manipuler les jeunes branches pour qu’elles poussent dans le bon sens, c’est-à-dire vers la lumière, pour optimiser leur accessibilité : elle est le garant d’un volume accru de nouvelles feuilles pour l’année suivante.

En automne une nouvelle taille, appelée  “virutéo”, est effectuée. Il s’agit d’une deuxième récolte, de moindre quantité et à visée d’entretien pour la plante.

 

Derniers articles
0