Accueil » L'histoire du maté

L’histoire du maté

Un peu d’histoire :
Depuis la nuit des temps, les peuples GUARANIS (peuples indigènes du Paraguay, du Brésil, et du nord-est de l’Argentine) boivent l’infusion de la yerba maté. D’après les légendes, ce breuvage est un cadeau des dieux aux latinos pour les remercier de leur accueil chaleureux. Il est depuis un symbole d’hospitalité et de convivialité. Le nom « maté » vient du quetchua et signifie « gourde », une allusion à la petite calebasse dans laquelle on sert la boisson en Amérique du Sud. C’est en fait le récipient qui a donné son nom à la boisson qu’il contient.
Plus tard, les Jésuites immigrés en Argentine ont utilisé cette boisson pour encourager le travail dans les Missions jésuites de la région.
Le maté est la boisson la plus populaire (et la plus consommée) en Amérique latine. Petits et grands, on se partage le maté et on en boit des litres. On va même jusqu’à célébrer cette boisson en Urugay.
Ruine Jésuites de Santa Ana

Derniers articles

18 mars 2022

Comment préparer le maté? (1)

Lire la suite
12 mars 2021

Le rooibos et le gingembre chez Sol à Sol : des exemples de filières certifiées équitables

Lire la suite
8 février 2020

Partons à la découverte du Thym : une plante aromatique remarquable

Lire la suite
21 novembre 2019

Pot à maté, calebasse et tasse à maté : tout ce que vous devez savoir

Lire la suite
1 2 3 8
© Copyright 2022  - Tous droits réservés
crossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram